8 500 EUROS DE RéDUCTION SUR UNE RENAULT MéGANE E-TECH éLECTRIQUE : LA BONNE AFFAIRE DU MOMENT

La Renault Mégane E-Tech est une bonne voiture électrique qui s'offre une belle année 2024, ce qui n'empêche pas d'avoir beaucoup de stock en France. Pour les écouler, Renault se montre généreux en proposant une belle ristourne. De quoi la faire descendre à 25 500 euros !

Après une année 2023 où la concurrence avec la MG4 et la Tesla Model 3 l’a quelque peu chahutée, la Renault Mégane E-Tech reprend des couleurs en 2024, allant même jusqu’à devenir la voiture électrique la plus immatriculée en France en juin.

Une belle performance… qui se retrouve toutefois dans les stocks, où de nombreuses Mégane neuves sont disponibles. Pour faire le vide, Renault se montre généreux sur plusieurs exemplaires, avec des ristournes qui s’ajoutent au bonus écologique. De quoi la rendre disponible dès 25 500 euros !

Déstockage massif

Plusieurs versions sont éligibles à l’offre, mais la réduction est identique : Renault offre une remise de 4 500 euros sur des modèles en stock, auxquels s’ajoutent les 4 000 euros du bonus écologique.

On peut donc s’offrir une Mégane neuve pour 8 500 euros moins cher qu’à la commande, tout en bénéficiant de l’avantage supplémentaire des voitures en stock : une mise à disposition rapide. Renault annonce sur son site un délai de 3 semaines environ.

Affaires à faire

L’occasion de se pencher sur les versions éligibles. La version « Autonomie Urbaine » dispose d’une batterie de 40 kWh, de quoi lui offrir 300 km d’autonomie selon le cycle WLTP, tout en proposant, de série, climatisation automatique, régulateur adaptatif et un accès et démarrage mains-libre. Le tout pour 25 500 euros, soit le prix de la Renault 5 E-Tech d’entrée de gamme (bonus exclu).

L’autre version, baptisée « Autonomie Confort », récupère une batterie de 60 kWh, la faisant passer à 454 km d’autonomie WLTP. L’équipement de série progresse, avec des jantes 20 pouces, la caméra de recul et l’excellente suite Google Automotive sur un écran de 12 pouces. Le tout pour 31 500 euros, une fois les 8 500 euros déduits.

De quoi profiter de cette bonne voiture électrique pour un prix très intéressant. Précisons que les remises sur stock sont un bon moyen d’écouler des voitures immatriculées par les concessions, parfois pour faire gonfler les chiffres de vente – Tesla en est amateur, par exemple.

Que ces voitures apparaissent en début de mois, juste après la clôture du premier semestre, est-il un signe que Renault a voulu « enjoliver » ses chiffres ?

2024-07-08T08:40:33Z dg43tfdfdgfd