POURQUOI LE PRIX DES VOITURES D'OCCASION AVEC BOîTE AUTOMATIQUE FLAMBE?

De plus en plus de jeunes passent le permis de conduire sur boîte automatique, moins long et moins coûteux que celui sur boîte manuelle. De quoi amplifier la demande pour ces véhicules.

Rares et recherchées, les voitures d'occasion avec boîte automatique voient leur prix fortement augmenter depuis plusieurs années. Selon Le Parisien, il a flambé en moyenne de presque 21% entre 2020 et 2024.

Comment expliquer cette tendance dans un pays où la boîte de vitesses manuelle est historiquement plébiscitée (à l'inverse des Etats-Unis où les boîtes automatiques sont largement majoritaires)?

Ce type de véhicules profite en fait d'une conjonction de facteurs qui fait exploser la demande. D'abord, les jeunes sont de plus en plus nombreux à opter pour le permis de conduire sur boîte automatique.

"Cette option leur permet en effet d’obtenir le précieux sésame après seulement 13 heures de conduite, contre 20 heures pour la boîte de vitesses manuelle (offre traditionnelle), et ce, à moindre frais", explique En Voiture Simone, auto-école en ligne.

A Paris, un permis sur trois est passé en boîte automatique

"La formation sur boite de vitesse automatique à également l’avantage d’être moins chère que la formation sur boîte de vitesse manuelle: 1.000 euros (code + 20h) pour le permis classique contre 850 euros (code + 20h) pour le permis sur boîte auto en version CPF", poursuit la startup.

Résultat, alors qu’1,6 million de candidats se sont présentés à l’examen en 2022, ils étaient près de 220.000 à opter pour le permis dit BEA (permsi B à embrayage automatique). Et ce, avec de fortes disparités régionales, à Paris, la part de l’examen sur boîte auto est de 32,3% contre seulement 9,3% dans les Hauts-de-France, observe En Voiture Simone.

Pourquoi cette disparité? Le succès de la boîte auto est intimement lié au succès des véhicules électriques qui utilisent tous ce système de transmission et qui sont évidemment plus utilisés dans les grandes villes. Idem pour les véhicules hybrides. Plus largement, de plus en plus de véhicules récents sont équipés de ce type de boite.

Au final, ce contexte favorable dope la demande en voitures à boîtes auto en occasion. Or, la demande reste supérieure à l'offre même si cette dernière prend de l'ampleur. Sur Leboncoin.fr, elles représentent 41% des annonces d'occasions cette année, contre 26,5% en 2020, indiquent nos confrères.

Mais dans le même temps, les véhicules électriques n'ont représenté que 2% des ventes de voitures d'occasion au premier trimestre 2024, bien loin des performances de ce segment sur le marché du neuf.

Un différentiel de 1.500 euros avec les voitures à boîte mécanique

Comme ces véhicules à boite auto sont récents, et plus rares, leurs prix sont mécaniquement sensiblement supérieurs aux véhicules d'occasion classiques avec un différentiel pour un modèle comparable (et au kilométrage équivalent) de 1.500 euros.

Bref, ce qui est économisé sur le coût du permis semble largement perdu lors de l'achat du véhicule.

D'autant plus que passer ce permis peut avoir certaines conséquences néfastes. L'impossibilité de conduire une automobile à boîte manuelle peut se révéler contraignant, notamment en situation professionnelle lorsqu'un employeur fournit un véhicule à boîte manuelle. Rappelons que le titulaire d'un permis sur boîte auto n'a pas le droit de conduire une voiture à transmission classique.

A moins d'ajouter une formation supplémentaire sur véhicule à boîte manuelle. D'ailleurs, un récent arrêté a supprimé le délai de trois mois entre l'obtention du permis sur boîte automatique et la possibilité de suivre cette formation pour convertir son permis.

2024-07-09T09:42:25Z dg43tfdfdgfd